Les Heures Supplémentaires

Heures supplémentaires

Les heures supplémentaires sont les heures effectuées à la demande de l’employeur au-delà de la durée légale ou conventionnelle de travail. Elles sont strictement limitées et réglementées, tout en offrant aux travailleurs une opportunité de gagner plus en fonction des heures supplémentaires accomplies.

Le compte des heures supplémentaires

Le décompte des heures supplémentaires est fondamental pour garantir que les travailleurs sont correctement rémunérés pour leur temps excédentaire. La période de référence pour ce décompte peut être établie par un accord d’entreprise ou de branche, ou à défaut, par semaine civile, du lundi à 0 heure au dimanche à 24 heures (art. L.3121-29 et 35 C.trav.). Les heures supplémentaires sont généralement basées sur le temps de travail effectif.

La rémunération des heures supplémentaires

Chaque heure supplémentaire donne droit à une majoration du salaire horaire. Le taux de majoration peut être déterminé par un accord de branche étendu, un accord d’entreprise ou d’établissement, mais il ne peut être inférieur à 10 %. À défaut d’accord, la loi prévoit des taux de majoration de 25 % pour les 8 premières heures supplémentaires (de la 36e à la 43e heure) et de 50 % pour les heures subséquentes (à partir de la 44e) (art. L3121-36 C.trav.).

Le remplacement par un repos compensateur

Les travailleurs peuvent choisir de remplacer la rémunération des heures supplémentaires par un repos compensateur. Ce remplacement doit être prévu par un accord d’entreprise ou, à défaut, par un accord de branche (art. L.3121-28 et 33 C.trav.). Dans certaines situations, l’employeur peut également mettre en place ce remplacement, avec l’accord du Comité Social et Économique (CSE) s’il existe (art. L.3121-37 C.trav.).

Les heures supplémentaires et le salaire au forfait

Dans certains cas, les travailleurs peuvent avoir un salaire au forfait qui intègre les majorations pour heures supplémentaires. Cependant, cela doit être établi par une convention individuelle en forfait.

Le contingent annuel d’heures supplémentaires

L’employeur dispose d’un contingent annuel d’heures supplémentaires, qui est généralement déterminé par un accord collectif d’entreprise ou de branche. Ce contingent fixe le nombre maximum d’heures supplémentaires qu’un employé peut accomplir dans une année. Au-delà de ce contingent, l’employeur peut demander des heures supplémentaires supplémentaires, après avis du CSE (art. L. 3121-33 C.trav).

La contrepartie obligatoire en repos (COR)

La COR est un élément essentiel pour les travailleurs, car elle est due pour chaque heure supplémentaire effectuée au-delà du contingent annuel (art L.3121-30 C.trav). Son taux est déterminé par un accord de branche ou d’entreprise, et il varie en fonction de la taille de l’entreprise. Il offre aux travailleurs un temps de repos compensateur pour les heures supplémentaires effectuées au-delà des limites annuelles. La gestion de la COR est généralement définie par l’accord collectif en place.

La gestion des heures supplémentaires est régie par des règles spécifiques, qui visent à protéger les droits des travailleurs tout en garantissant une rémunération équitable pour le temps excédentaire.

CFDT UES Brioche Dorée – CFDT.FR

Vous serez peut-être intéressés aussi par…

Congé de Paternité et d’Accueil de l’Enfant (CPAE)

Congé de Paternité et d’Accueil de l’Enfant (CPAE)

Depuis le 1er juillet 2021, le Congé de Paternité et d’Accueil de l’Enfant (CPAE) est devenu un élément clé du soutien aux familles en France. Ce changement marque une avancée sociale majeure, réalisée grâce à des efforts et des revendications historiques, dont la CFDT a été un acteur essentiel.

lire plus
HARCÈLEMENT SEXUEL AU TRAVAIL

HARCÈLEMENT SEXUEL AU TRAVAIL

La sécurité physique et mentale des salariés constitue une obligation fondamentale de l’employeur. En matière de harcèlement, qu’il soit d’ordre moral ou sexuel, l’employeur a le devoir de prévenir ces agissements, de les stopper et de sanctionner les auteurs.

lire plus

Solidarité

Infos pratiques

Foire aux questions

Rejoignez la cfdt

être adhérent à la CFDT permet d'être acteur de la vie CFDT :

Z

En rejoignant la CFDT, les adhérents contribuent à la renforcer.

Z

Plus les adhérents sont nombreux, plus la CFDT est représentative de l'ensemble du salariat.

Z

C'est grâce aux adhérents que la CFDT peut s'exprimer au nom des salariés quelles que soient leur profession et leur situation.

Z

Plus les adhérents sont nombreux, plus la CFDT sera entendue et légitime face aux employeurs.

Section CFDT Brioche Dorée - 1er syndicat dans l'entreprise